Investir les lieux

Il y a des photos qui s’imposent d’elles-mêmes. Elles partent d’une réflexion, d’une pensée, puis grandissent et murissent dans un coin de l’esprit, avant de trouver leur puissance sur une photo

En ce moment, je suis un peu obsédée par l’expression « investir les lieux ». Comme si on prenait la nature d’assaut pour la déformer, la faire plier à nos exigence. On ne choisit pas l’endroit où on naît, et souvent, on choisit sa résidence en fonction de son boulot, son conjoint, ses responsabilités…

Alors il y a quelque chose de dissonant entre nous et notre environnement…

Publicités

6 réflexions sur “Investir les lieux

    1. J’aime beaucoup le contre-jour pour ce qu’il offre d’aléatoire dans le rendu de la lumière… malheureusement, cela devient également une « solution facile » pour moi pour « booster » une compo trop ordinaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s